Qui est Souldia ? Origine, bio, albums 

    Figure emblématique du keb rap, Souldia est né en 1985.

    De son vrai nom Kevin Saint-Laurent, Souldia est tombé dans le rap à l’adolescence, et s’est vite retrouvé à concocter ses premiers sons gangsta, tout en traversant des périodes difficiles, de la petite délinquance à l’incarcération. Aujourd’hui, son bagage hip-hop dépasse les deux décennies – il n’a cessé d’enregistrer depuis 2009.

    Souldia est un artiste de la grande région de Québec. Originaire du quartier de Limoilou où il a grandi, Monsieur Saint-Laurent vit heureux en périphérie de la capitale.

    Souldia – Ciao ft. O.Z

    En novembre 2023, il remporte le Félix du meilleur album rap de l’année.

    Carrière musicale

    C’est avec une plume d’une dangereuse précision et une verve tout aussi tranchante qu’il impose sa présence charismatique sur la scène québécoise. Conçu autour d’histoires inspirées par sa vie non très joyeuse, la sortie d’un premier album solo — «Art Kontrol» — en 2009, génère un effet monstre et l’ouragan Souldia s’abat quasi instantanément sur le Québec.

    Fort des albums «Double tranchant» (2011) avec le rappeur Saye, «Les origines du mal» (2012) et «Krime Grave» (2014), «Amsterdam», fruit d’une collaboration mémorable avec Rymz (2016), «Sacrifice» (2016), «Ad Vitam Aeternam» (2017), «Survivant» (2018), «Backstage» (2020), «Silence radio» (2020), «OFF» (2020) en collaboration avec Tizzo et finalement «Dixque d’art» (2021), le prolifique rappeur s’illustre aujourd’hui comme un incontournable du rap au Québec.

    Habitué du haut des palmarès des ventes de disque de la province, il cumule les concerts à guichet fermé et les nominations («Album de l’année – Rap» et «Album de l’année – Meilleur vendeur» au Gala de l’ADISQ et «Album de l’année – Rap» au GAMIQ).

    Avec, à ce jour, plus de 150 000 abonnés sur les réseaux sociaux et plus de 100 millions de vues cumulatives sur YouTube, Souldia perce enfin et fédère, vraisemblablement. Mouton noir assumé, l’irréductible artiste de Limoilou n’a jamais forcé les choses; c’est plutôt à son instinct et à son crayon coupe-gorge qu’il s’est fié jusqu’ici. Les chiffres grandissants et l’abondance de gens qui le soutiennent lui donnent raison.

    Collaborations avec artistes Français et Québécois

    Très souvent, ses albums comportent des participations d’artistes confirmés, mais aussi des recrues de choix… et de vieux copains.

    Every Day » a été fait avec White-B, avec qui Souldia a travaillé sur le titre « Le Bonheur des autres ». Il souhaitais avoir un feat avec cet artiste pour qui il a énormément de respect.

    Mega Mulla  » avec Tizzo, est l’une de ses chansons préférées de l’album. Tizzo est également un artiste à suivre de près. Enregistré avec les Sozi – les jumeaux Pelletier – avec qui il a appris à rapper, « Joyeux Noël » marque son appartenance au quartier Limoilou.

    En dehors de toutes ces apparitions de rappeurs keb, il y a aussi une forte participation sur les sons des rappeurs français :

    ‘Rouge Neige’ met en scène Sinik et Seth Gueko, rejoints par le Québécois Rick Pagano. Très fier d’avoir Sinik comme partenaire, il travaille avec lui depuis quatre ans, et est régulièrement invité à Paris pour ses concerts notamment le lancement de son album à La Cigale.

    En France, c’est Sinik qui l’a présenté à Seth Gueko. Dans la production Souldia a été rejoint par Rick Pagano, un ancien candidat de La Voix, également un rappeur de Québec, et ils sont devenus de bons amis. C’est de cette manière qu’il réussi à créer un mélange de français et de québécois dans son travail.

    Partage.

    Comments are closed.